Informations pratiques et utiles pour préparer son voyage au Pérou

Vous trouverez dans cet article les infos pratiques pour préparer votre voyage au Pérou, les formalités et conseils utiles. Que vous partiez en voyage organisé ou que vous soyez un baroudeur en mode aventure solitaire, un voyage au Pérou se prépare longtemps à l’avance et il vaut mieux avoir toutes les cartes en main pour voyager sans encombres, sans déconvenues et passer de merveilleuses et inoubliables vacances.

Les Formalités

Les Français, les Canadiens, les Belges et les Suisses peuvent se rendre au Pérou sans Visa pour un séjour touristique de moins de 90 jours. Il suffit d’avoir un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour. Un tampon vous sera apposé sur le passeport et sur la Carte Andine de Migration « Tarjeta Andina de Migraciones » (TAM). Il s’agit d’un formulaire d’identification remis par les autorités migratoires péruviennes. A conserver jusqu’à la sortie du pays. Il est conseillé d’avoir toujours sur soit vos documents, donc par mesure de sécurité, faites des photocopies de votre passeport et de cette carte Andine que vous placerez à part, ou laisserez par exemple à votre hôtel.

Comment et quand partir?

Les vols

Pour se rendre au Pérou, le moyen le plus simple et économique est bien entendu par avion. Air France propose des vols directs pour Lima plusieurs fois par semaine depuis Paris, ainsi que plusieurs vols KLM avec correspondance à Amsterdam (ou Miami) tous les jours. Prix de l’aller en moyenne, entre 450 et 800€. Les prix sont relativement stables. Durée des vols direct : 12h, avec escale 16/18h. Iberia avec des tarifs de l’ordre de 1000 € l’A/R est aussi une bonne alternative avec escale à Madrid. Les vols avec escales aux USA sont plus contraignants car le transit aux USA nécessite l’obtention d’une autorisation de voyage (ESTA).

quand?

De façon générale, on peut distinguer deux grandes saisons, qui sont inversées par rapport aux nôtres. L’été ici correspond à l’ hiver là bas, mais l’ hiver Péruvien correspond à la saison sèche : Juin-Aout. Saison idéale pour visiter les plateaux Andins, connaître les fêtes (en savoir plus ici) et faire des « treks » dans toute la cordillère. Très bonne période également pour visiter les zones Amazoniennes. Inconvénients: Forte affluence touristique, les prix des vols internationaux sont au plus haut et il vaut mieux réserver bien en avance pour les visites des sites, les hôtels…ect…

Saison des pluies (été) : Décembre-Février, mais le Pérou semble ne pas échapper à la règle du changement climatique et bien souvent la saison des pluies se prolonge ou commence un peu plus tôt, donc personnellement je dirais plutôt Novembre-Mars. Il pleut beaucoup en Amazonie et sur les hauts plateaux Andins. En revanche, c’est l’été et la haute saison sur la côte. Idéal pour découvrir toute la côte pacifique de Tacna à Chiclayo. Pour les baignades les eaux sont les plus chaudes en Janvier-février (20-24°) et c’est surtout au nord de Lima que ça se passe.

Le candelabre de Paracas, sous le soleil radieux de la côte Pacifique.

Les transports intérieurs

Comment circuler

Les lignes de chemins de fer sont plutôt rares, les transports en bus sont le moyen le plus utilisé pour relier les villes. Avec des liaisons régulières entre les grandes villes, les tarifs sont bon marché. Ils existent plusieurs bonnes compagnies dont « Cruz del sur » qui proposent de bonnes prestations avec des bus « couchettes » par exemple pour les longs itinéraires. Ceci dit, bien souvent les routes secondaires de la ruralité sont desservies par des bus ou mini bus plus vieux et beaucoup moins confortables. La ponctualité n’est pas la qualité première au Pérou, les bus partent et arrivent rarement à l’heure. Soyez prévoyant et surtout « patients ». En ville, les moyens de transports les plus utilisés sont les transports publics (bus de lignes) et les taxis. Prix d’une course à Lima: Entre 5 et 60 soles en fonction de la distance et du trafic, souvent moins cher dans les autres villes. En région, le taxi partagé à plusieurs est très pratiqué et peu cher. Attention, au Pérou, il y a les Taxis « officiels » et les « autres », des non professionnels, qui pour arrondir les fins de mois s’improvisent Taxi. Pratique très courante, et bien qu’il ne soit pas toujours ou spécialement plus dangereux de prendre ses « pseudos taxis », il est déconseillé de les utiliser à Lima ou dans d’autres grandes la nuit. Conseils: Si vous avez des valises dans le coffre, ne sortez jamais avant le chauffeur! les Taxis officiels sont dotés du signal lumineux taxi sur le toit du véhicule et ont un « sticker » collé sur les côtés du véhicule, un damier de couleur jaune et noir ou blanc et noir.

Bus de la compagnie « Cruz del sur »

Les aéroports, vols intérieurs et internationaux

Les compagnies nationales ont des agences à Lima et certaines grandes villes. Elles assurent des vols réguliers entre Lima et les capitales régionales, ceci dit, les vols entres capitales régionales sont beaucoup plus limités. Exemple de tarif en vol intérieur: Aller/retour Lima-Cuzco = 120€ environ.

FréquentationDépartementVilleAITAOACINom
InternationaleArequipaArequipaAQPSPQUArequipa-R. Ballon
InternationaleCuzcoCuzcoCUZSPZOCuzco
InternationaleLimaCallaoLIMSPIMLima-J. Chávez
InternationaleLoretoIquitosIQTSPQTIquitos-F.S. Vigneta (en)
Avec liaisons régulièresPiuraPiuraPIUSPURPiura (en)
Avec liaisons régulièresÁncashChimboteCHMSPEOChimbote-J. M. Morales
Avec liaisons régulièresÁncashHuarazATASPHZHuaraz-Comandante FAP Germán Arias Graziani (en)
Avec liaisons régulièresApurímacAndahuaylasANSSPHYAndahuaylas (en)
Avec liaisons régulièresAyacuchoAyacuchoAYPSPHOAyacucho-Coronel FAP Alfredo Mendívil Duarte (en)
Avec liaisons régulièresCajamarcaCajamarcaCJASPJRCajamarca
Avec liaisons régulièresHuánucoHuánucoHUUSPNCHuanuco
Avec liaisons régulièresHuánucoTingo MaríaTGISPGMTingo Maria
Avec liaisons régulièresIcaPiscoPIOSPSOPisco
Avec liaisons régulièresJunínJaujaJAUSPJJJauja
Avec liaisons régulièresLa LibertadTrujilloTRUSPRUTrujillo
Avec liaisons régulièresLambayequeChiclayoCIXSPHIChiclayo
Avec liaisons régulièresMadre de DiosPuerto MaldonadoPEMSPTUPuerto Maldonado-Padre Aldamiz (en)
Avec liaisons régulièresPiuraTalaraTYLSPYLTalara (Capitan Montes)
Avec liaisons régulièresPunoJuliacaJULSPJLJuliaca (Inca Manco Cápac)
Avec liaisons régulièresSan MartínTarapotoTPPSPSTTarapoto
Avec liaisons régulièresTacnaTacnaTCQSPTNTacna (Coronel Carlos Ciriani)
Avec liaisons régulièresTumbesTumbesTBPSPMETumbes

Les précautions

L’Habillement

Au Pérou, même en saison sèche, Mai-Septembre (en comptant large), les nuits sont souvent froides dans les Andes à cause de l’altitude et il peut y avoir des périodes de froid intense. De plus, les systèmes de chauffage sont rares: soyez prévoyant ! L’idéal est de porter des vêtements confortables comme des pantalons de randonnée + t-shirt et de prendre polaires, vestes, foulards, écharpes et pyjamas chauds. Ne pas oublier non plus de prendre des gants et un bonnet qui seront largement supportés en haute montagne. Dans les Andes le soleil cogne fort et les indices UV sont très élevés toute l’année, prévoyez casquettes, chapeaux, lunettes de soleil et crèmes solaires, obligatoire aussi sur la côte en été (Novembre-Mars).

Le « soroche », mal des montagnes

Les symptômes: migraines et maux de tête, saignements de nez, léthargie, insuffisance respiratoire, fatigue, courbatures…ect… Il est dû à la raréfaction de l’oxygène et il est lié à une montée trop rapide en haute altitude, et à l’absence d’acclimatation. Nous ne sommes pas tous égaux face au mal des montagnes, certaines personnes seront peu affectées, d’autres plus, et d’autres carrément pas. Généralement il se fait ressentir au delà des 2400 m d’altitude. Il est recommandé de monter en altitude par paliers, séjourner quelques jours dans une ville à 2000-2500 m (Arequipa) par exemple au lieu d’arriver directement dans des villes à plus de 3000 m comme Cuzco ou Puno. Ceci dit, si votre planning et/ou circuit ne le permet pas, pas de panique, on peut limiter les effets du « soroche » en suivant ces quelques conseils:

  • Mangez léger les premiers jours, évitez l’alcool et diminuez fortement le tabac si vous fumez.
  • Reposez vous, si vous êtes à Cuzco par exemple, profitez les premiers jours de petites ballades et visites tranquilles dans la ville le temps de laisser votre organisme s’acclimater.
  • Les maux de têtes peuvent aussi s’accompagner de courbatures (surtout le matin), prévoyez paracétamol, aspirine.
  • Buvez du « Mate de Coca », infusions de feuilles de Coca, on vous le sert dans tout les bars, restaurants et vous en trouverez en vente partout. Vous pouvez en boire 2-4 tasses par jours de préférence le matin et jusqu’en milieu d’après midi.
Infusion de feuilles de Coca

Santé/Vaccins

Le Pérou étant situé en zone tropicale, les risques sont surtout liés aux maladies transmises par les moustiques, fièvre jaune, dengue, paludisme, en particulier dans les zones de l’ Amazonie. Toutefois, elles sont peu courantes dans les régions désertiques de la côte et les Andes occidentales. Partez avec vos vaccins à jours, consultez votre médecin plusieurs semaines à l’avance et faites lui part de votre intention de voyager au Pérou. Ici les vaccins recommandés et obligatoires pour partir au Pérou en fonction de vos destinations.

Désagréments/Ce qu’il faut éviter

La sécurité s’est beaucoup améliorée au Pérou mais la petite criminalité urbaine (pickpockets, vols à l’arraché…) reste élevée. Soyez très prudent dans les endroits très fréquentés comme les gares routières ou ferroviaires, les marchés, les fêtes, les zones très touristiques. Portez plutôt votre sac à dos sur la poitrine, jamais de portefeuilles ou de téléphones glissés dans les poches arrières des pantalons. Les voyages en bus peuvent souvent être très longs et il n’est pas rare de s’endormir un peu, ne laissez pas vos documents et objets très importants dans les valises ou sacs en porte bagages, privilégiez plutôt de les porter sur vous dans un sac banane par exemple. Le simple fait de porter et d’exhiber une grosse ou belle chaîne, même en or plaqué, ou une très jolie montre, peut être interprété comme un signe ostentatoire de richesse, laissez donc tout cela à l’hôtel ou encore mieux, chez vous! Le Machisme y est encore relativement bien vif et les femmes qui voyagent seules peuvent y être confrontées. Bien souvent cela se limite à se faire siffler dans la rue, des regards appuyés ou se faire appeler « mi amor » (mon amour). La meilleure réaction à avoir consiste tout simplement à ignorer les provocations. Evitez de sortir seules la nuit pour aller boire un verre, privilégiez plutôt les bars des hôtels ou vous logerez.

Utile

  • Monnaie nationale: le nuevo sol (S). 1 sol = 0.28 € environ.
  • -5h par rapport à l’heure GTM. Lorsqu’il est 12h à Lima, il est 18h en France.
  • Numéro Police: 105
  • Renseignements: 103
  • Urgences médicales: 116

Argent/Carte bancaire

Pensez à prévenir votre banque que vous partez en voyage au Pérou, afin de ne pas vous faire bloquer votre carte bancaire après la première opération. Les paiements par carte sont possibles seulement dans certains grands magasins et hôtels des grandes villes. Des DAB sont présents un peu partout dans les villes, aéroports, et gare routières. Ils distribuent, Nuevo soles (S) et Dollars. Les dollars sont acceptés dans beaucoup d’établissements, mais prévoyez d’avoir des espèces en (S) pour les achats en petits magasins, marchés, réservations et paiements en petits établissements hôteliers. Préférez les changes en bureaux qui sont nombreux là bas, plutôt que dans les banques qui ont des taux moins avantageux. Je déconseille les (cambistas), des changeurs qui opèrent dans les rues, pas toujours officiels ni très honnêtes.

Internet/Téléphone

Les grandes villes, moyennes et petites sont bien desservies en réseaux internet, de plus il existe encore de nombreux « cybercafés » avec des systèmes « net to phone » et « net to net »(skype) et permettent de passer des appels vers l’international pour des coûts presque dérisoires. Vous trouverez un peu partout des postes téléphoniques fonctionnant avec des pièces de monnaies ou des cartes en ventes aussi bien en grandes surfaces qu’en épiceries ou kiosques. Enfin, pour la téléphonie mobile, tout nos opérateurs proposent des forfaits optionnels à durée limitée pour pouvoir téléphoner avec notre portable depuis l’étranger.

Electricité

Le Voltage est compatible avec tout les appareils que vous pourriez y emmener, donc pas besoin de transformateurs, ceci dit, même si on trouve de plus en plus de prises « rondes » type c, ont y trouve encore beaucoup de prises à fiches plates. De plus, il arrive souvent qu’il n’y est qu’une prise pour une chambre, prévoyez donc un adaptateur universel. Il en existe maintenant qui font fonction de multiprises et sont munis d’entrées USB, très pratique pour recharger la majorité de nos appareils.

Testé pour vous ! Adaptateur universel + 4 ports USB

Douane

Il est formellement interdit de sortir du Pays des objets précolombiens authentiques issus de fouilles illégales ou pas. Le transport et l’achat d’objets fabriqués avec des animaux en voie de disparitions est interdit et sévèrement punis, ne vous faites pas avoir sur certains marchés et n’achetez pas par exemple, des portes bonheurs ou autre gris gris en plumes de condors! Vous pouvez importer l’équivalent de 250 g de tabac et 3 litres d’alcool sans taxes. La consommation et la vente de feuilles de coca est autorisé au Pérou, elle ne l’est pas dans la majorité des pays occidentaux et en France, par conséquent son importation (même une boîte de 30 infusettes) est interdite.

Assurance

Il est vivement recommandé de prendre une assurance voyage couvrant la perte et vol de bagages, les accidents, surtout si vous partez faire du « trek » et la maladie. Pensez à avoir sur vous en toute circonstance votre carte ou justificatif d’assurance. En cas de perte, vol de bagages, de documents, dirigez vous vers la police locale et pensez à demandé un document attestant les faits pour vos réclamations.

Voilà, vous savez tout ou presque, si vous n’êtes toujours pas décidé à partir, c’est que vraiment, vous y mettez de la mauvaise volonté ! Vous êtes décidé ? Alors là, une seule chose à dire (et comme on dit là bas) : Arriba Peru !!!

Les meilleurs guides indispensables pour préparer son voyage au Pérou !

L’essentiel du Pérou, le plus complet des guides, lu et approuvé ! Conseils, astuces, les circuits…
Pour les baroudeurs, carte routière et touristique Michelin  1/1 500 000
Très bon guide, intéressant si vous comptez aussi visiter la Bolivie…
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s