Le Top 5 des Régions à Visiter au Pérou

Vous envisagez de faire un voyage au Pérou? vous avez entendu parler du célèbre Machu Picchu, des Incas, de la civilisation Nazca, de la très réputée gastronomie péruvienne, mais vous ne savez pas trop ou aller, quelles régions voir et surtout quoi d’autres à part le Machu Picchu? J’ai regroupé ici le top 5 des régions à visiter, avec pour chacune d’entre elles, les lieux et les sites emblématiques à voir ainsi que les différentes activités auxquelles on peut s’adonner.

1- Lima et sa région

Ceviche. Voyage Pérou.
Déguster les meilleurs « Ceviches » à Lima

Bonnes tables, musées

Lima, la capitale est le point de départ de tout séjours au Pérou, c’est à l’Aéroport international Jorge Chavez qu’arrivent tous les vols extérieurs intercontinentaux. Malgré sa réputation de métropole bruyante au trafic souvent un peu chaotique, elle mérite de s’y attarder quelques jours. Vous pouvez vous familiariser avec les cultures précolombiennes en visitant les musées de la ville et goûter à la gastronomie liménienne, aujourd’hui à l’image du pays: riche et variée.

Vous pouvez commencer votre visite par une ballade à pied dans le centre historique de la capitale et découvrir la belle architecture coloniale. La Plaza de Armas, la cathédrale, le Palacio Arzobispal et assister à midi à la relève de la garde du « Palacio del gobierno », lieu de résidence du chef d’état.

Plaza de armas, Lima. Voyage Pérou
Cathédrale et Plaza de Armas à Lima

Non loin du centre, le « Museo de arte de Lima » connu sous le nom de MALI, dans un magnifique bâtiment de style beaux art, vous présentera ses collections d’époque précolombienne mais également d’art contemporain. Plus à l’Ouest dans le quartier « Pueblo libre », découvrez le plus célèbre des musées du pays, le « Museo Larco » et son impressionnante collection d’objets précolombiens.

San Isidro, Miraflores et Barranco en front de mer, sont les quartiers les plus chics, modernes, et plaisants de la capitale, avec de nombreux restaurants, boutiques et clubs, notamment à Barranco, point névralgique de la vie nocturne. Miraflores et le quartier qui possède le plus de restaurants, vous pourrez y savourer les meilleurs plats de la gastronomie péruvienne, du petit restaurant de coin de rue aux établissements de luxe.

Côté archéologie et cultures précolombiennes, ne manquez pas de visiter l’impressionnant site archéologique de Pachacamac, à 30 km au sud-est de la ville. Palais et temples en adobe et pierre, donc la construction c’était initiée à l’époque de la culture Lima, 100 av. J.-C.

Le saviez vous? : La cuisine Péruvienne à été déclarée patrimoine culturel de la nation.

2- Arequipa, canyon de Colca

Cathédrale d'Arequipa. Voyage Pérou
La cathédrale d’Arequipa avec le volcan « El Misti », la photo à prendre

Architecture coloniale, gastronomie, treks

Entre volcans et plateau d’altitude, Arequipa, surnommée la « ville blanche » se situe dans le département du même nom. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour la qualité et la beauté de son architecture coloniale, elle est la deuxième ville du Pérou.

Visitez à pied le centre historique de la ville et vous découvrirez des merveilles architecturales du style baroque espagnol du XVIIIe siècle avec une majorité d’édifices construits en « Sillar », de la roche volcanique de couleur blanchâtre. Commencez la visite par la majestueuse « plaza de armas » où se trouve la cathédrale et vous pourrez apercevoir en fond l’impressionnant volcan « El Misti » (5 822 m ) dont l’ascension est l’une des plus populaires dans la région. Le site à ne pas manquer de visiter est le très célèbre « Monasterio de Santa Catalina », un édifice religieux de l’époque coloniale. Avec ses 20 000 m2 c’est le plus important du Pérou, une véritable ville dans la ville.

Monastère de Santa Catalina. Arequipa, Pérou.
Monastère de Santa Catalina. Crédit photo: au-bout-du-monde.globepassion.net

Arequipa est aussi reconnue pour sa gastronomie. Les nombreux restaurants, également connus sous le nom de « picanterías », vous feront découvrir la délicieuse cuisine régionale qui libère tout ses arômes grâce à la cuisson au feu de bois encore très pratiquée.

La ville est le point de départ de nombreux treks vers les volcans de la région et notamment le « Misti », le plus emblématique de la région, mais également vers la région des canyons dont le plus spectaculaire est le « Canyon de Colca ». Second canyon le plus profond au monde, il possède des miradors dont « Cruz del Condor » ou vous pourrez observer le vol des condors au dessus du canyon.

le Saviez vous? : L’envergure du condor peut atteindre 3.30 m .

3- Cuzco, vallée sacrée, Machu Picchu

Machu Picchu, cuzco. voyage Pérou
Machu Picchu, merveille du monde, Cuzco

Culture Inca, treks

Sans aucun doute la région culturelle par excellence. Berceau de la culture Inca, les sites archéologiques remarquables sont très nombreux. Cuzco l’ancienne capitale de l’Empire est une ville très visitée, prospère et cosmopolite. La ville possède plusieurs musées dont le « Museo Inka » à voir si vous êtes fans de culture Inca. En vous y promenant à pied vous découvrirez son architecture particulière qui témoigne de la « rencontre » entre les colons Espagnols et les Incas. En effet, une grande partie des bâtiments coloniaux sont construits sur les ruines ou fondations d’édifices Incas. Ne manquez pas de visiter le « Qorikancha » et la cité de « Sacsayhuaman » sur les hauteurs de la ville, construite de façon encore énigmatique de nos jours avec des blocs cyclopéens !

Forteresse de Sacsayhuaman, Cuzco. Voyage Pérou.
Forteresse de Sacsayhuaman, Cuzco.

Cuzco est le point de départ pour les visites du célèbre site de « Machu Picchu« . Cette extraordinaire citadelle Inca nichée sur un promontoire des Andes est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco mais également classée comme merveille du monde. Elle fut découverte en 1911 par l’archéologue américain Hiram Bingham. Depuis peu dans la région, un site naturel de toute beauté fait fureur auprés des touristes. Il s’agit de la La montagne « Vinicunca« , aussi appelée la Montagne des 7 couleurs dans le massif de « Vilcanota » au sud-Est de Cuzco. Depuis quelques années, et cela en partie à cause du réchauffement climatique qui à fait fondre ses neiges, elle dévoile ses couleurs et toute sa beauté.

Pour les sportifs, de nombreux treks existent dans la région, comme le trek de l’ « Ausangate » dans la cordillère de « Vilcanota » et le trek du « chemin de l’Inca » ou « Inca trail » qui vous mène de Cusco jusqu’à Machu Picchu.

Au pied des contreforts Andins et sur la route qui mène à Machu Picchu se trouve la vallée du « Rio Urubamba« , appelée la vallée sacrée. Les principaux atouts touristiques de la vallée sont les vestiges Incas de Pisac, d’ollantaytambo et Chinchero, mais également les nombreux marchés artisanaux.

Le saviez vous? : A Cuzco, le temple du soleil ou Qorikancha , en Quechua : « enceinte de l’or », était le lieu le plus sacré de l’empire des Incas. Ses murs étaient recouverts d’Or et d’Argent.

4- Puno, lac Titicaca

lac Titicaca
Les fameuses barques en roseau « Totora » des « Uros »

Perché à 3800 m sur l’altiplano, également appelé plateau du « Collao », Puno est une ville située dans le sud du Pérou, au bord du lac Titicaca. Pôle commercial régional, elle est également considérée comme la capitale folklorique du Pérou. Principaux points d’intérêt de la ville: la cathédrale de Puno, de style baroque Andin, et le « Yavari« , un navire à vapeur du XIXe siècle aujourd’hui transformé en hôtel.

Le Yavari, chambres d'hôtes sur le lac Titicaca.
Le Yavari, chambres d’hôtes sur le lac Titicaca.

Le lac Titicaca: Selon les croyances Andines, c’est de ce lac que serait né le soleil. La région a été le berceau de civilisations très anciennes pré-Incas comme les « Pukaras », les « Collas », et la civilisation de « Tiahuanaco ».

Curiosité principale du lac: les îles flottantes des indiens Uros, fabriquées en « Totora » un roseau local qui pousse abondamment sur les rives. Cette « tribu » commença cette existence flottante peu commune il y a plusieurs siècles pour se protéger des « Collas », peuple guerrier qui domina la région avant d’être soumis au Incas. Tout autour du lac sur les hauteurs vous pourrez apercevoir et visiter les « Chullpas », des tours funéraires où la noblesse « colla » plaçait les défunts.

 les îles flottantes des indiens Uros
les îles flottantes des indiens Uros

A ne pas manquer de visiter: l’ « île de Taquile ». Cette île au sol rougeâtre qui contraste avec le bleu du lac est habitée depuis des millénaires. Ses habitants y vivent encore de façon traditionnelle. Fabuleux endroit pour admirer les levers et couchers du soleil, il existe de nombreuses possibilités de séjours chez l’habitant.

Le saviez vous? : Le lac Titicaca situé à 3812 m d’altitude et le plus haut lac navigable du monde.

5- Ica, Islas Ballestas, Nazca

Oasis de Huacachina, Ica. Voyage Pérou.
Oasis de Huacachina, Ica

Ica est une ville du sud du Pérou située à 300 km au sud de Lima. C’est la capitale de la région et de la province du même nom. Zone semi-aride à très aride (province de Nazca), c’est dans ses environs qu’est produit le célèbre « Pisco ». La ville possède un musée important « Museo Regional de Ica », avec des momies précolombiennes au crâne allongé (culture Paracas) et qui présentent pour certaines des traces de trépanation.

Tout Autour d’Ica se trouve des dunes de sable immenses qui font la joie des « Sandboardeurs » et des pilotes de « Areneros » (Buggy des sables). A partir d’Ica on peut se rendre à l’océan par le désert dans un voyage d’environ trois heures en Buggy. Etape incontournable du sud péruvien, Huacachina à 4 km d’Ica, est une oasis d’une beauté incroyable, ambiance romantique, festive et noctambule assurée !

Candélabre de Paracas.
Candélabre de Paracas.

Plus à l’Ouest sur la côte, vous pourrez observer lors de circuits en bateau une faune d’une diversité impressionnante tout autour des « Islas Ballestas », surnommées les « galapagos péruvienne ». Au rendez vous: lions de mer, cormorans, manchots, dauphins…entre autres.

Au sud se trouve la ville de Nazca, et qui dit Nazca dit forcément « géoglyphes de Nazca ». Ces lignes et dessins sont si grands que pour les voir en totalité il vous faudra les survoler en avion. Ces immenses et mystérieux dessins auraient été réalisés par la « culture Nazca » entre 450 av. J-C et l’an 600.

Le colibri, désert de Nazca.
Le colibri, désert de Nazca.

Le saviez vous?: Le désert de Nazca et son voisin Chilien, le désert d’Atacama sont les plus arides du monde.

Acheter les guides de voyage au Pérou

À lire également

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s