La Chacana, Chakana ou croix andine

Chacana, chakana ou croix Andine

Savez-vous ce qu’est la Chacana? Le logo du site, bien vu ! Mais encore ? Symbole associé à la culture Inca et souvent résumé au simple fait que cette croix représenterait les 4 points cardinaux et le Tawantinsuyo (L’empire des 4 régions Inca), elle est en réalité bien plus que ça. Cette croix également appelée « croix andine » que l’on retrouve sur des textiles et céramiques précolombiennes, mais également gravée dans la roche de certains temples de cultures pré-Incas, existe depuis plus de 4000 ans. Elle est un peu la « pierre de rosette » des anciennes civilisations andines.

Chacana taillée dans la pierre, Puma Punku, culture Tiahuanaco, Bolivie
Chacana taillée dans la pierre, Puma Punku, culture Tiahuanaco, Bolivie

Lors d’un voyage au Pérou, il est fort probable que vous retrouviez des motifs de Chacanas un peu partout et notamment dans les boutiques à souvenirs comme sur des bracelets, boucles d’oreilles, pendentifs et autres objets d’artisanat péruvien.

Chacana en argent et pierres semi-précieuses
Chacana en argent et pierres semi-précieuses

Étymologie


Le mot Chacana/Chakana est d’origine Quechua, puisqu’il s’agit d’un symbole largement utilisé par la culture Inca qu’elle a hérité des cultures précédentes. Il se réfère au concept d’ « échelle » « pont » ou « escalier » et le symbole lui-même est une « Tawa Chakana » (Tawa = Quatre), c’est-à-dire une échelle à quatre côtés. En « Chinchay Quechua », une variante du Quechua parlé dans les régions andines du nord, « Tsakana » signifie utile ou matériel à utiliser comme pont ou union entre deux éléments ou parties séparées. Dans certaines régions andines, le crépuscule est connu sous le nom de Tsakaana l’après-midi et le matin tsaka-tsaka, impliquant le lien entre le monde de la nuit et le monde du jour et le lien entre la lumière et l’obscurité. Ce symbole des «quatre escaliers» est devenu populaire dans les pays andins sous le nom de «chakana» ou «chacana». L’étymologie du mot naîtrait de la racine Quechua « chaka » (pont, union) et du suffixe « -na » (instrument). La «chakana» en tant que symbole représenterait (entre autres) un moyen d’union entre le monde humain et le Hanan Pacha (ce qui est au-dessus ou ce qui est grand dans la cosmovision andine).

Chacana stylisée sur un textile Inca
Chacana stylisée sur un textile Inca

La Chacana

Symbole récurrent dans les cultures originelles des Andes, sa forme est celle d’une croix carrée et étagée, à douze pointes. Des chacanas ont été trouvés dans diverses œuvres d’architecture, pétroglyphes, textiles et céramiques à travers les hauts plateaux sud-américains. Un temple dans le nord du Pérou, dans le complexe archéologique de « Ventarron » dans le département de Lambayeque, a la plus ancienne forme de chacana trouvée à ce jour. Ce temple aurait 4000 à 5000 ans.

La chacana représente un concept ayant plusieurs niveaux de complexité selon son utilisation. Il s’agit de la synthèse de la vision du monde andin, de même, c’est un concept astronomique lié aux saisons de l’année.

Chacana, calendrier andin
Calendrier andin

Elle représente également les 12 mois de l’année (12 pointes), les 4 éléments essentiels à la vie, l’eau, l’air, le feu, la terre et les 4 points cardinaux: nord, sud, est et ouest.

chacana
Les 4 éléments: l’eau, l’air, le feu, la terre; les 4 points cardinaux: nord, sud, est et ouest; 12 pointes: 12 mois de l’année

Dans le monde andin, il existe trois niveaux de vie dont chacun est symbolisé par un animal:

  • Le monde inférieur, du dessous, monde des morts et des esprits est symbolisé par le serpent. Il s’agit du Ukhu Pacha.
  • Le monde et le lieu dans lequel nous vivons et qui représente la vie des hommes est symbolisé par le puma. Il est connu dans les Andes sous le nom de Kay Pacha.
  • Le monde du dessus, imagé par le condor, représente le monde supérieur et divin. Son nom est le Hanaq Pacha et/ou Hanan Pacha. Ici se trouvent les divinités les plus importantes du monde andin, Pachacamac, Mama Cocha, Mamma Quilla, Inti, Viracocha.
les 3 mondes de la cosmovision andine
les 3 mondes de la cosmovision andine

La cosmovision andine


La cosmovision est la vision et l’image du monde que les personnes ont. A travers cette vision de l’univers qui les entoure, les peuples, surtout dans l’antiquité, ont perçu et interprété leur environnement naturel et culturel. Cette vision du monde est basée sur la cosmogonie, la phase mythologique de l’explication du monde, et s’organise en cosmologie comme base de la syntaxe de la pensée. Beaucoup de cultures de l’antiquité telles que la culture Inca, ont atteint une vision intégrée de leur environnement qui a été utilisée au profit de leur peuple. L’archéologie astrologique est un moyen important de comprendre la vision du monde de ces cultures anciennes. Dans le monde andin, la vision du monde est surtout liée à la cosmographie, qui est la description du cosmos, qui correspond dans ce cas au ciel de l’hémisphère sud, dont l’axe visuel et symbolique est marqué par la constellation de la Croix du Sud, appelée Chakana dans l’antiquité et dont le nom est appliqué à la croix andine échelonnée. Dans l’univers andin, il existe des mondes parallèles (les 3 mondes cités ci-dessus), simultanés et communiquant, dans lesquels la vie et la communication entre les entités naturelles et spirituelles sont reconnues.

2 réflexions au sujet de « La Chacana, Chakana ou croix andine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s